Institut Soto Zen NANFUTSU-JI

Qu'est ce que le Zen?

Le zen ? C'est quoi ?

 

     zen signifie méditation silencieuse (zen en japonais, ch'an en chinois et dhyana en sanscrit).

      Le zen est une des principales écoles du Bouddhisme Mahayana du Japon (école zen Soto) qui privilégie la pratique de la méditation assise remontant à l'expérience du Bouddha Shakyamuni qui, il y a deux mille cinq cents ans, réalisa l'Eveil.
 

      Cette pratique contient l'essence de son enseignement, dont le message a une portée universelle. La pratique consiste essentiellement à “juste s’asseoir”, “simplement assis” face au mur . Elle ne repose sur aucun dogme ni sur aucune idéologie. C'est à dire que le Zen n'est pas une religion déiste, on ne prie pas un bouddha, puisque par principe, chacun de nous peut devenir un bouddha. Bien évidemment, ce n'est pas une secte. Ce qui veut dire que tout un chacun peut pratiquer, selon ses convictions religieuses ou philosophiques.

 

      La simple connaissance des textes n'est pas suffisante pour comprendre le zen. Le zen propose une pratique-réalisation, zazen, qui ouvre l’accès direct à la connaissance intime de soi-même.
Cette pratique nous a été transmise par des générations de patriarches et de maîtres, de maître à disciple, de personne à personne.

      Zazen est l'apprentissage d'une sagesse qui s'exprime à chaque instant pour respirer, marcher, dormir, manger, travailler, penser, en vivant en harmonie avec les autres et avec l'environnement.
 

      Dans le zen, l'idéal et la réalité ne sont pas séparés. Ils sont comme l'envers et l'endroit d'une même feuille de papier. L'idéal se réalise dans la vie quotidienne. Le zen ne recommande pas de se retirer du monde, mais au contraire de pratiquer avec les autres et d'être actif dans le monde du travail. Dans le travail, l'esprit du zen, c'est l'amour du travail bien fait, la concentration ici et maintenant sur la tâche à accomplir au mieux, sans égoïsme, le résultat étant donné de surcroît. Ainsi le samu, le travail manuel est effectué dans les dojos et temples zen en respectant l'environnement, comme un service rendu à la collectivité .
 

      La vie quotidienne est la Voie de Bouddha. Le zen n'est pas un moralisme. Il n'est ni moral, ni amoral. La pratique de zazen permet de retrouver en soi, en interdépendance avec ce qui nous entoure.